Rossignol

NAISSANCE D'UNE LÉGENDE

En 1907, Abel Rossignol, menuisier passionné de ski, réalise sa première paire de skis artisanale en bois massif. En 1937, Emile Allais devient champion du monde.
Avec le ski Olympique 41, Henri Oreiller est sacré premier champion olympique français de l’histoire, en 1948. La saga Rossignol est en marche.
Laurent Boix-Vives reprend l’entreprise en 1956 et va lui donner une dimension internationale.

 

DEPUIS 1960, 49 ANNÉES DE SUCCÈS ET D’ESSOR INTERNATIONAL

Chaussé du premier ski métallique, Jean Vuarnet remporte les J.O. de Squaw Valley en 1960 avec l’Allais 60.
En 1964, Rossignol connaît un succès international avec le premier ski en fibre de verre, le Strato.
A partir des années 70, Rossignol s’implante aux USA, lance ses premiers skis de fond et devient n°1 mondial du ski.
Aux JO de Calgary, Rossignol remporte 6 médailles d’or sur 10 en ski alpin.
Après la chaussure de ski alpin en 1990, elle se lance dans les fixations puis se diversifie avec succès dans le snowboard et le textile.
Grand vainqueur des JO d’Albertville et de Lillehammer, la marque devient n°1 mondial des sports d’hiver.
Des champions de légende, des moissons de médailles

Les skis Rossignol ont gagné leurs lettres de noblesse grâce aux champions qui se succèdent génération après génération. Des stars comme Emile Allais, Jean Vuarnet, Adrien Duvillard, Annie Famose, Perrine Pelen, Nancy Green, Erika Hess en passant par Alberto Tomba ou plus récemment Bode Miller,Pernilla Wiberg , Carole Montillet , Ted Ligetty en ski alpin, Vincent Vittoz en nordique, Doriane Vidal, Mathieu Crepel en snowboard et Candide Thovex en freestyle...